Commission|

J’ai interrogé la ministre de la Défense et des forces armées sur la stratégie vaccinale des éléments les plus capitaux de nos forces, et notamment les acteurs de la dissuasion nucléaire.

La réponse fournie est, je dois dire, rassurante sur les vaccins et mènera, je l’espère à un assouplissement des régimes de quarantaine forcée des équipages avant l’embarquement, notamment avant les départs de SNLE.


Pourquoi rassurante? Car il y a une chose de certaine dans ce pays : on ne badine pas avec les politiques appliquées pour les sous-mariniers constituant les équipages de SNLE : ils sont trop précieux, leur existence est trop stratégique pour prendre des risques inconsidérés, leur formation est longue, leurs compétences sont rares, aussi, je suis certain, que de la même façon que le recrutement est draconien et intransigeant, on n’injecterait pas n’importe quoi à ces hommes.

Laisser un commentaire

Close Search Window