Non classé|

Mes propositions pour lutter contre ce fléau

Jeudi 29 octobre 2020

Alors que nous avons à peine eu le temps de mettre en terre, avec tous les honneurs qu’il mérite, Samuel Paty, le terrorisme islamiste a de nouveau frappé notre pays le 29 octobre.

Hier matin, vers 9h, un tunisien âgé de 21 ans a attaqué plusieurs personnes dans la basilique Notre-Dame de Nice. Les victimes sont trois paroissiens qui étaient présents dans cette église, en plein cœur de la ville, à quelques jours de la fête catholique de la Toussaint.Le consulat de France de Djeddah, en Arabie saoudite, a également été visé par une attaque au couteau, faisant un blessé.Au moins une tentative a été déjouée à Lyon, où un Afghan en tenue traditionnelle, armé d’un couteau de 30 centimètres a été interpellé. 

Je félicite d’ailleurs nos forces de l’ordre, et notamment les policiers municipaux niçois et lyonnais, pour le sang froid dont ils ont su faire preuve. J’adresse mes pensées et mes condoléances aux familles des victimes et à la Nation toute entière.

Le Ministre des affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian vient d’appeler les ressortissants français vivant à l’étranger à la prudence. 

Le message d’urgence attentat (plus haut niveau) a été envoyé hier soir à l’ensemble de nos ressortissants à l’étranger, quels que soient les lieux, puisque la menace est partout” a-t-il annoncé ce matin après le Conseil de Défense.

Jean-Yves Le Drian

Je déplore cette situation, ce climat de terreur qui règne sur notre patrie, je suis révolté par l’insécurité. Il faut donc agir et ne pas laisser se gangréner notre pays.

Charlie Hebdo, le Bataclan, Nice en pleine fête nationale du 14 juillet, l’Eglise Saint Etienne de Rouvray, le marché de Noël de Strasbourg, le Professeur Paty et maintenant Nice dans son lieu de culte, jusqu’où iront-ils ?

Nos anciens se sont battus pour notre liberté ne la laissons pas nous échapper, soyons fiers des valeurs qui font notre identité nationale.

Le gouvernement doit prendre des mesures marquantes et dissuasives. Face à l’attaque de nos valeurs fondamentales, la riposte juridique et de terrain doit être celle de la guerre, incluant des exceptions au droit commun :

  • Expulsion effective des radicalisés étrangers. Avec reconduite dans leur pays. Il y a selon moi trop de laxisme et les dangereux individus sont souvent relaxés et laissés dans la nature.
  • Déchéance de nationalité et expulsion pour les bi-nationaux., pour les français sans double nationalité, retrait de leurs droits.
  • Mise en œuvre d’un moratoire sur l’immigration en provenance de pays à risque. Il serait judicieux d’instaurer une liste de pays dont les valeurs sont incompatibles avec celle de la France et refuser la nationalité aux individus de ces zones géographiques ou faire du cas par cas.
  • Dissolution immédiate de toute association appelant à la commission d’actes terroristes ou de propos allant à l’encontre des valeurs de notre République.

Pour finir, l’acquisition de la nationalité française se fait actuellement par deux biais : la naturalisation ou la déclaration. La naturalisation concerne les individus qui œuvrent pour l’Etat français (engagés dans l’armée, travaillant pour l’Etat…) tandis que la déclaration peut être demandée dès lors que la personne a un lien de parenté avec un français (époux/se, ascendant, descendant(e), collatéraux…).

Je propose que la nationalité soit acquise par mérite.

Joachim Son-FORGET

Le droit du sol étant également en vigueur dans notre pays, un individu né en France de parents étrangers a le droit de demander la nationalité. Je propose dans ce cas précis que la nationalité soit acquise par mérite. Le profil psychologique ainsi que le parcours de l’individu devraient être retracés, comme l’applique la Suisse avec succès.

Les attentats qui touchent notre pays sont une triste illustration des lacunes concernant la liberté et la fraternité. Les auteurs de ces faits abominables ne respectent pas notre République.

Mes chers amis, chers compatriotes ayons une pensée pour les familles des victimes et restons unis face à la menace ne l’oubliez pas « l’union fait la force ». Continuons à respecter et à honorer notre drapeau en respectant l’Humain. Vive la France !

Joachim Son-Forget

Rien ne nous sera épargné dans cette guerre.

Joachim SON-FORGET

Laisser un commentaire

Close Search Window