Non classé|

Le 28 avril dernier, en pleine période de crise sanitaire, fut publié le décret n°2020-487 instaurant désormais, en cas  » de nécessité absolue »,

le fichage sur des critères d’opinion politique, d’appartenance syndicale, d’orientation sexuelle – ainsi que celle de son entourage – et enfin l’origine raciale, ethnique et les convictions religieuses des citoyens propriétaires d’armes.

Un tel décret apparaît dans un contexte déjà stigmatisant pour les citoyens pratiquant le tir sportif. J’ai donc souhaité interroger Monsieur le Ministre Darmanin sur les cas pouvant justifier un tel fichage bafouant à la fois la réglementation européenne « RGPD » mais également et surtout toute liberté individuelle.

Vous pouvez retrouver le texte de ma question ci-dessous.

Pour rappel, les ministères ont un temps moyen de réponse de 180 jours.

Laisser un commentaire

Close Search Window