Commission, Français de l'étranger|

En cette période de confinement, mon équipe parlementaire continue de participer à distance à soutenir les français de l’étranger.

Ma collaboratrice basée en Suisse, Catherine Clamadieu, et candidate aux élections consulaires, a participé ce dimanche 3 mai à une longue visio-conférence organisée par Olivier Cadic (sénateur de l’étranger).

Elle a proposé un amendement au projet de loi sur la prorogation de l’état d’urgence sanitaire en vue de la discussion au sénat. Oliver Cadic a repris cet amendement qui a été considéré comme satisfait par la commission.

https://www.senat.fr/amendements/commissions/2019-2020/414/Amdt_COM-49.html

Il s’agissait de la contrainte de mise en quarantaine automatique de deux semaines pour toute personne, même les ressortissants français, asymptomatiques du Covid, arrivant de n’importe quel autre pays sur le territoire français . Or, les personnes résidentes en France et testées positives n’auraient pas subi cette même contrainte automatique. Le ministre de la santé avait confirmé samedi 2 mai que cette contrainte s’appliquerait aussi aux personnes venant d’un pays de la zone Schengen.

L’amendement visait à demander au minimum que cette contrainte ne s’applique qu’aux personnes testées positives au Covid.

Dans la soirée de dimanche, l’Elysée est revenu sur l’ interprétation du ministre et a déclaré que cette contrainte ne s’appliquerait qu’aux personnes venant de pays hors de la zone Schengen, l’amendement qui avait été déposé a été discuté en commission l’amendement et considéré comme satisfait.

FRANÇAIS DE L’ÉTRANGER – VISIOCONFÉRENCES Pour le 4ème week-end consécutif, durant près de de 5 heures, j’ai organisé…

Publiée par Olivier Cadic sur Dimanche 3 mai 2020

Olivier Cadic FB

FRANÇAIS DE L’ÉTRANGER – VISIOCONFÉRENCES 

Pour le 4ème week-end consécutif, durant près de de 5 heures, j’ai organisé 2 visioconférences ce dimanche, avec plus de 50 représentants des Français établis hors de France, situés en tous points de la planète.

Nous avons parlé du plan de soutien, éducatif et social, de 220 millions en faveur des Français de l’étranger, présenté jeudi dernier par Jean-Yves Le Drian, Gérald Darmanin et Jean-Baptiste Lemoyne.

Dans le domaine du social, nous avons également évoqué la situation critique des Français au Liban et Venezuela avec les conseillers consulaires Ghassan Ayoub (Liban) et Guy-Daniel Dufaud (Vénézuéla).

Lors de la session de l’après-midi, Marie-Christine Haritcalde (Chili) et Nadine Pripp (Suède), conseillères consulaires, membres de la commission nationale Stafe ont partagé leur point de vue avec les participants, sur la décision du gouvernement d’annuler la procédure Stafe en 2020.
Elles ont été confortées dans leur démarche, avant de discuter demain avec le cabinet du ministre pour demander le retrait de cette décision.

Nous avons évoqué le projet de loi prorogeant l’état d’urgence sanitaire qui sera débattu lundi au Sénat. 
Je remercie Catherine Clamadieu (Suisse), collaboratrice parlementaire du député Joachim Son-Forget, et candidate aux élections consulaires dans la circonscription de Zurich, pour sa précieuse contribution à mon amendement rédigé à l’issue des débats de la conférence du matin. Il est destiné à atténuer le caractère discriminatoire d’une mesure de mise en quarantaine automatique au retour en France.

Nous avons également beaucoup commenté les annonces concernant les bourses et l’AEFE. Cela m’a permis de préparer mes différentes interventions de la semaine concernant l’enseignement français à l’étranger.

Merci à tous les participants pour leur implication et leurs multiples suggestions.
Vous avez nourri ma réflexion et enrichi mon argumentation en vue des débats à venir.

Laisser un commentaire

Close Search Window