Non classé|

Mercredi 6 Décembre 2017

Ce mercredi, j’ai participé à un échange à plusieurs voix franco-suisses avec notre ministre du Travail, Mme Muriel Pénicaud, organisé par l’ambassadeur de Suisse à Paris SE M. Regazzoni.

Nous avons discuté du modèle suisse dans la réforme future de l’apprentissage et de la formation des chômeurs en France .Les parcours ne sont aujourd’hui plus linéaires ou hiérarchiques, le système doit donc s’adapter en offrant des passerelles intra et inter branche.

Les conclusions de ce débat tiennent dans les points suivants :

  • Le succès de la réforme est une fonction de l’engagement des entreprises
  • L’obsession de la qualité doit être une priorité
  • Assurer la formation des maitres d’apprentissage qui sont les garants du savoir-transmettre
  • Mettre en avant la Fierté et la Liberté des jeunes

Retrouvez également la proposition de réforme de notre Ministre du Travail, Muriel Pénicaud.

Muriel Penicaud

« L'apprentissage, c'est l'avenir de nos jeunes. Tout le monde doit avoir le choix de pouvoir se former au niveau qu'il veut, de poursuivre ses ambitions, d'avoir des rêves et de pouvoir construire sa voie à travers l'apprentissage ou à travers l'enseignement classique. »Muriel Penicaud, ministre du Travail, présente sa réforme de l’apprentissage.

Publiée par En Marche sur Dimanche 26 novembre 2017

Laisser un commentaire

Close Search Window